Médecin en médecine familiale

Description :  

Les médecins en médecine familiale diagnostiquent et traitent les maladies, les troubles physiologiques et les traumatismes de l'organisme humain. Ils sont des professionnels de la santé de première ligne et ils dispensent des soins de santé aux patients.

Principales tâches :

  • Participer à l'évaluation des besoins et des capacités de la clientèle afin de connaître le mode d'intervention approprié Examine le patient.
  • Fait effectuer les analyses, les radiographies et les tests nécessaires au diagnostic.
  • Analyse les résultats et établit son diagnostic.
  • Prescrit les médicaments et les traitements.
  • Conseille les patients en ce qui a trait à l'hygiène et à la prévention des maladies.
  • Coordonne les soins et réfère aux intervenants appropriés selon le cas.
  • Assure le suivi du patient lorsqu'il est référé à d'autres intervenants.
  • Peut suivre les femmes enceintes, faire les accouchements et assurer les soins après l'accouchement.
  • Rapporte, pour les registres d'état civil, les naissances et les décès.
  • Établit et tient à jour le dossier médical du patient.
  • Participe à des congrès et parfait ses connaissances.
  • Peut être appelé à se rendre auprès de patients incapables de se déplacer.
  • Peut faire de la recherche et enseigner.

Endroits de pratique :

  • Bureaux privés de professionnels de la santé
  • Centres d'accueil
  • Centres hospitaliers
  • Centres hospitaliers de soins de longue durée (CHSLD)
  • Centres locaux de services communautaires (CLSC)
  • Cliniques médicales

Programme de formation : 

Doctorat de premier cycle en médecine

*Doit être membre du Collège des médecins du Québec pour porter le titre et exercer les activités réservées par la loi.

Salaire moyen au Bas St-Laurent : 

128 000$ / Année

Les perspectives d'emploi sont favorables pour le Bas St-Laurent 

 

Pourquoi aimes-tu ton emploi?

«On me dit souvent que mon travail doit être difficile : de longues heures de travail, de grosses responsabilités, de longues études, des mauvaises nouvelles, la mort… Oui, c’est vrai, il y a tout ça. Mais il y a tout le reste aussi. Être médecin, c’est avoir la chance de voir des patients évoluer à travers les obstacles. La vie des gens ne s’arrête pas à une mauvaise nouvelle, il y a tout le chemin qui la suit. Et être témoin de ce chemin, c’est formidable! Voir les gens se relever, retrousser leurs manches et continuer d’avancer. C’est tellement gratifiant d’avoir cette impression de faire la différence dans la vie de mes patients et de bâtir une relation de confiance avec eux. Être médecin de famille, c’est l’équilibre parfait entre tous les paradoxes. Une journée au bureau, l’autre à l’urgence et finir le reste de la semaine à la tournée hospitalière. Commencer la journée en tenant la main d’une dame de 95 ans et la finir en écoutant le cœur d’un nouveau-né. Être médecin de famille, c’est étudier la vie à son état pur et chercher à la comprendre. C’est de veiller au bien-être de toutes ces personnes qui rendent mes journées vivantes!»

 

Camille Ouellet, médecin à l’urgence au CSSS de la Mitis

 

Sources :
EMPLOI-QUÉBEC, Information sur le marché du travail (2014), Omnipraticiens/omnipraticiennes et médecins en médecine familiale, repéré à http://imt.emploiquebec.gouv.qc.ca/mtg/inter/noncache/contenu/asp/mtg122...